Obligation d’état

L’obligation d’Etat est un titre de créance émis par l’Etat qui emprunte de l’argent à des investisseurs particuliers ou institutionnels. Cette valeur mobilière est cessible, et peut être cotée en bourse ou sur un marché secondaire. Généralement les transactions portant sur les obligations d’Etats se font de gré à gré.

Le principe de base de l’obligation d’Etat

Le trésor publique est l’organisme émetteur des obligations d’Etat, dont la date d’échéance peut être fixée à court ou à moyen terme et dans ce cas elles sont dites bons de trésor ou billets de trésorerie, ou à long terme voire perpétuelles et exemptes de toute échéance et dans ce cas elles sont désignées par obligations. Ce type de titre peut être émis dans le carde d’un emprunt d’Etat exprimé en monnaie locale, ou d’obligation souveraine lorsqu’il s’agit de devise étrangère.

Le taux d’intérêt et l’échéance sont fixés au préalable, de ce fait, les obligations représentent un placement sûr, dont le rendement est moins important que celui des actions. Il est facile d’accéder à ce type de valeurs mobilières soit à travers les OPCVM ou les contrats d’assurance vie.

Rendement de l’obligation d’Etat

L’obligation d’Etat est remboursable à échéance lorsqu’elle n’est pas perpétuelle, mais chaque année elle génère des intérêts dits coupons, qui correspondent à la valeur de l’obligation multipliée par un taux d’intérêt qui peut être fixe ou variable en fonction de ce qui était convenu dans le contrat d’émission ou de souscription.

Généralement il varie entre 3,7% et 5%. Ce contrat définit la valeur nominale de l’obligation, l’échéance, le taux de rendement, la périodicité des versements des intérêts, le prix et le mode de remboursement (in fine, par tranche ou jamais) et éventuellement la devise.

Certaines obligations sont assorties d’options comme le remboursement anticipé ou l’échange contre des actions (obligations convertibles ou ORAPA).

Les avantages des obligations d’Etat

Les obligations d’Etats sont sans risque, vu qu’elles sont émises par le trésor public qui ne peut être frappé de défaillance. Ce sont des titres qui ont négociables à tout moment, émis dans une devise locale ou étrangère, ils bénéficient de la sûreté du remboursement au regard de la  grande capacité d’endettement de l’Etat qui détient la pleine puissance fiscale.

Les investisseurs peuvent placer leurs capitaux dans les obligations d’Etat pour profiter d’un rendement qui tourne autour de 3,7% et 5%, en plus de la sûreté et la sécurité de ce placement cautionné par l’Etat emprunteur.