Warrants

Le warrant est un produit financier permettant d’acheter et de vendre une valeur mobilière dite sous-jacent  ou support, à un prix déterminé à l’avance appelé le strike.

Le fonctionnement des warrants

Le titulaire de ce produit dispose d’un droit d’achat communément appelé call warrant, et un droit de vente dit put warrant.

La valeur d’un warrant est composée de la valeur intrinsèque, en plus d’une part spéculative qui se gagne avec le temps « valeur temps ». C’est pour cette raison que les spécialistes préfèrent revendre le warrant que de l’exercer.

A la différence des warrants américains qui peuvent être exercés librement et à tout moment, les warrants européens ne peuvent l’être qu’à l’arrivée à échéance de ce produit.

Le warrant a une durée de vie maximale de cinq ans, qui débute avec son achat, puis passe par une phase d’accélération avant d’arriver à maturité et se décliner. Il faut évidement profiter de sa phase d’accélération pour s’en séparer, sinon il risque de perdre totalement de valeur.

Étant donné que le warrant est lié à un sous-jacent, cette relation se concrétise plus en observant l’évolution du cours du sous jacent. En effet lorsque celui-ci suit une tendance haussière, le cours du call warrant sur ce support augmente alors que le cours d’un put warrant diminue, et vice versa.

Aspect fiscal

En termes de fiscalité, les warrants sont considérés comme des produits spéculatifs, de ce fait il diffère du traitement fiscal des actions. A ce propos les plus values générées par la cession de warrants sont imposables dès le premier euro au taux de 30,1% y compris les 13,50% des prélèvements sociaux. D’un autre côté les moins values sont reportables pendant 10 ans sur les plus values de produits de même nature. Pour optimiser la gestion fiscale des warrants, il est toujours conseillé de laisser mourir ces produits lorsqu’ils atteignent la phase de maturité pour imputer leurs moins values aux plus values d’autres valeurs mobilières afin de réduire la base imposable, au lieu de les vendre avant leurs échéances et perdre cet avantage.

Il est à souligner, enfin, que les warrants ne sont pas éligibles à un plan d’épargne en actions (PEA), et ne peuvent donc faire partie que d’un compte titre classique.