Bourses Etrangères

Dans le cadre du placement boursier, il est possible d’investir aussi bien sur la place française, que sur les places boursières étrangères, susceptibles de concentrer des capitalisations très performantes.

Comment acquérir des actions de bourses étrangères ?

Le plus simple est de passer par un intermédiaire qui se trouve sur le marché d’origine de l’investisseur, que ce soit une banque ou une société de bourse. Évidement certaines valeurs sont cotées sur plusieurs marchés, il suffit donc de signaler le code de la valeur, la bourse en question et la devise de la transaction pour passer l’ordre. Une autre option est possible, il s’agit d’ouvrir un compte titre auprès d’un courtier ou un broker, mais dans ce cas de figure les capitaux à placer sont généralement assez élevés.

Il va sans dire que les frais de transactions portant sur des actions de bourses étrangères, seront plus élevés que ceux pratiqués sur une bourse locale.  Ils peuvent atteindre jusqu’à 10% du montant investi. Généralement ce sont les banques qui appliquent les frais les plus exorbitants, le mieux donc est de passer par un courtier.

Les risques encourus

Investir en actions sur des bourses étrangères n’est pas exempt de risques, c’est tout le contraire. En effet en investissant à l’étranger, il faut se renseigner non pas seulement sur la société émettrice de l’action, mais suivre aussi l’économie de son pays. Sans omettre de rester à l’écoute des marchés boursiers concernés et suivre leurs évolutions tout en tenant compte du décalage horaire. Le risque devient évidement plus important dans le cas de marchés boursiers volatiles.

Ajoutez à ces risques inhérents au marché à l’entreprise émettrice et au pays, un autre facteur lié au risque de change. A titre d’exemple, pour un placement réalisé sur le Nasdaq, il est clair qu’il faut tenir compte de l’évolution du dollar par rapport à l’euro.

Quelles alternatives ?

Il va sans dire qu’investir en actions sur des bourses étrangères, permet de bénéficier des performances de ces places et de générer des bénéfices conséquents. Néanmoins ce n’est pas une option à prendre à la légère,  elle est plus indiquée aux investisseurs chevronnés.

Pour pouvoir accéder à ces places boursières internationales, il est conseillé de recourir aux fonds communs de placements et aux SICAV. Ce sont des professionnels ayant l’habitude d’intervenir sur les places internationales et qui procèdent régulièrement à des études fondamentales analysant les grandeurs économiques des différents pays et des études techniques renseignant sur les tendances du marché. En gros ils disposent de tous les outils pour optimiser un investissement en bourses étrangères tout en réduisant les risques y afférant.