Livret développement durable

Le livret de développement durable est un compte d’épargne réglementé qui a vu le jour en 2007, en tant que substitut du Codévi et dont le taux est calqué sur celui du livret A. Il est tout aussi avantageux en termes de rentabilité que de fiscalité, mais il présente quelques particularités.

Fonctionnement du livret développement durable

Le taux actuel du LDD s’élève à 2,25%, les intérêts sont calculés chaque quinzaine, mais sont exonérés d’impôts et de prélèvements sociaux.  Ce livret a une durée de vie illimitée, il est possible de l’ouvrir auprès de tous les établissements bancaires en France avec un dépôt minimal initial de 15 €. Aucune contrainte à observer au niveau des dépôts et des retraits qui peuvent être réalisés librement à tout moment que ce soit en espèce, par chèque ou par virement. Néanmoins il y a un plafond limitatif des versements qui ne doivent pas dépasser le seuil de 6000 € hors intérêts.

Ce livret peut être ouvert par toute personne physique majeure et domiciliée en France. Un livret est délivré par personne à hauteur de deux livrets par foyer fiscal. Généralement ce livret se présente comme complément du livret A.

A quoi sert le livret développement durable ?

Si le livret développement durable est un moyen d’épargne sûr, bien rémunéré et totalement défiscalisé, mais il a en fait une autre finalité.

En effet, il apporte une aide financière aux projets à vocation de développement durable, notamment les investissements ayant trait à l’environnement, la promotion et l’encouragement des énergies renouvelables, l’isolation énergétique, entre autres. L’épargne résultant du LDD sert également au soutien des petites et moyennes industries ainsi que les collectivités locales qui participent dans la promotion des PME et PMI.

Cette double vocation du LDD, profitable à la fois aux épargnants français, aux entreprises et à l’environnement, représente un réel attrait pour ce type d’épargne. N’omettons surtout pas que du fait qu’il est indexé au livret A, il l’est également au taux de l’inflation. Et par conséquent, c’est un mode d’épargne infaillible pour protéger le pouvoir d’achat des français. Enfin il est à rappeler que le livret développement durable est totalement sécurisé, vu qu’il est assuré par le fond de garantie des dépôts.

Le seul hic, est que le plafond du livet développement durable reste tout de même assez bas, d’où la nécessité de l’associer à un autre mode d’épargne, le plus souvent le livret A.