Livret A

Considéré comme l’un des meilleurs produits d’épargne, le livret A offre un certain nombre d’avantages qui le rendent attractif, que ce soit en termes de sûreté, de rémunération ou de fiscalité.

Principales caractéristiques du livret A

Le livret A est proposé par tous les établissements bancaires en France, il peut être ouvert pour la modique somme de 1,50 €, alors que le plafond du livret A s’élève à 15 300 €. Les versements et les retraits peuvent être faits librement mais généralement un minimum de transaction de 10 € est exigé par la plupart des banques en France.

Taux rémunérateur 2,25 %
Plafond 15 300 €
Fiscalité Exonéré d’impôt
Risque Nul

En ce qui concerne le taux du livret A, actuellement en vigueur, il est de 2,25% et il est indexé à l’indice des prix à la consommation. Ce livret est un mode de paiement sûr, garanti par le fonds de garantie des dépôts. La rémunération est calculée chaque quinzaine, ainsi les intérêts des dépôts prennent effet dès le premier jour de la semaine qui suit, alors que les intérêts des retraits cessent au dernier jour de la semaine précédente. La rémunération générée par le livret offre l’avantage d’être totalement exonérée de d’impôts et de prélèvements sociaux et elle n’est donc pas reportée sur la déclaration d’impôts du contribuable.

Au moment de l’ouverture du livret A, le demandeur doit présenter une pièce d’identité et un justificatif du lieu de résidence. S’il s’agit d’un mineur, il doit être accompagné de son représentant légal. Quant à la clôture, il suffit d’envoyer un courrier à sa banque en joignant un RIB où les fonds du livret A doivent être transférés, opération qui prend généralement 15 jours, mais elle est totalement gratuite.

Les plus et les moins du livret A

Le livret A est un livret d’épargne réglementé, dont le taux et le plafond sont fixés par arrêté ministériel. De ce fait, ces éléments sont les mêmes dans toutes les banques, et on ne peut faire jouer la concurrence. Son taux rémunérateur est calqué sur celui de l’inflation, de ce fait, épargner sur livret A s’avère très sûr pour préserver son pouvoir d’achat.

Néanmoins, en cas de recul de l’effet inflationniste le taux du livret A est revu à la baisse, vu que sa formule de calcul équivaut au taux d’inflation majoré d’un quart de point. De même d’autres modes d’épargne peuvent se révéler plus intéressant en se basant sur l’évolution du marché comme pour l’assurance vie, l’un des produits financiers qui concurrence fortement ce livret. Il ne faut pas omettre de signaler qu’en la présence d’un plafond, les versements sont toujours limités même si les intérêts générés peuvent le dépasser. Il est également possible de déjouer cette contrainte, en optant pour d’autres alternatives ou produits complémentaires comme le LDD par exemple.