Compte sur livret

En tant que livret d’épargne rémunéré, le compte sur livret se révèle une réelle opportunité pour de nombreux épargnants qui souhaitent mettre un peu d’argent de côté.

Propriétés du compte sur livret

Contrairement à bon nombre de livrets (livret A, LEP, LDD, …), le compte sur livret n’est pas limité par un plafond de versements. On peut effectuer les dépôts et les retraits en toute liberté, sous réserve de garder une somme minimal de 10 € en guise de solde. Pour ouvrir un compte sur livret un dépôt initial minimal est requis dont la valeur varie entre 10 et 15 €.

Le compte sur livret peut être ouvert par toute personne physique qu’elle soit majeure ou mineure, résidente ou non résidente en France. Il suffit de fournir au moment de l’ouverture une pièce d’identité et un justificatif du lieu de résidence, alors que pour les mineurs il faut l’accord du représentant légal

En termes de rémunération le taux du compte sur livret est fixé librement par les établissements bancaires en France, mais généralement il oscille entre 0,75% et 2,25% depuis le 1er janvier 2012. Les intérêts sont calculés chaque quinzaine mais ne sont crédités sur le compte qu’au début de l’année suivante. Les versements commencent à générer des intérêts dès le premier jour de la semaine suivant le dépôt, tandis que les retraits cessent d’en produire au dernier jour de la semaine précédente.

Cette rémunération est assujettie au choix à l’impôt sur le revenu ou le prélèvement libératoire en plus des cotisations sociales.

Avantages et inconvénients

Le compte sur livret présente de nombreux avantages à commencer par son accessibilité dans tout le réseau bancaire en France. L’épargnant peut disposer de son argent à tout moment sans aucune contrainte ou réserve, en plus de l’inexistence de plafond limitatif des versements. D’autre part, la rémunération du compte dur livret est assez proche du livret A tout en étant librement fixée par chaque banque, ce qui offre l’avantage de faire jouer la concurrence. Il est à souligner que les établissements bancaires peuvent proposer des rémunérations très attrayantes dans le cas d’ouverture d’un autre compte supplémentaire, même si ces offres ont une durée de vie assez limitée.

Malgré tous ses points forts, le compte sur livret est frappé d’impôt et afin d’évaluer son rendement exact, il faut tenir compte de l’impact fiscal. Enfin il faut souligner que ce compte peut se présenter en complément des livrets défiscalisés comme le livret A, le LDD ou autre.