Plan épargne logement

Le plan épargne logement a vu le jour en 1965, il propose aux épargnants français un mode d’épargne très avantageux en termes de rémunération et de fiscalité, tout en leur offrant la possibilité de financer un projet immobilier.

Caractéristiques du PEL

Le PEL est accessible à toutes les personnes physiques aussi bien majeures que mineures (sous réserve d’avoir l’accord du représentant légal). Chaque personne ne peut ouvrir qu’un seul plan d’épargne logement auprès de l’un des établissements bancaires en France.

Le dépôt minimal requis au moment de l’ouverture du PEL est de 225 €, alors que les versements sont plafonnés à 61 200 euros. Ce placement présente la particularité d’être limité dans le temps, en fait sa durée de vie oscille entre 4 et 10 ans, au-delà de cette période le titulaire ne peut  effectuer de dépôts supplémentaires sur son compte.

Rémunération et fiscalité

En ce qui concerne la rémunération, il faut souligner qu’elle est parmi les plus avantageuses sur le marché financier français. Depuis 2003 le taux du plan épargne logement est estimé à 3,50% donnant lieu à une rémunération combinant des intérêts et des primes.

La rémunération est soumise aux prélèvements sociaux dont le taux applicable dépend de la date de clôture. Pour les intérêts produits en 2012 le taux en vigueur est de 13,50 %.

Le prêt épargne logement et la prime d’Etat

Le titulaire d’un plan épargne logement (tout comme celui qui possède un CEL) peut bénéficier d’un prêt épargne logement pour financer l’acquisition ou  la construction d’une résidence principale ou secondaire neuve ou ancienne, tout en bénéficiant d’une prime d’Etat qui représente 1% de l’épargne globale. Le montant de cette prime est plafonné à 1000 euros, voire 1525 pour un logement BBC ou doté d’une performance énergétique de type A, B, C ou D.

Pour pouvoir prétendre à cette prime d’épargne, il faut que le montant de l’emprunt minimal dépasse les 5000 € pour tout PEL souscrit à partir du 1er mars 2011. Pour les PEL antérieurs à cette date, aucun minimum n’est fixé. En ce qui concerne le prêt épargne logement découlant du PEL, il offre un montant d’emprunt maximal de 92 000 euros contracté pour un taux préférentiel de 4.20%, mais sous la stricte condition que l’épargne date d’au moins 4 ans.

En gros le PEL présente de nombreux avantages à commencer par sa rémunération et sa fiscalité attrayantes. Mais aussi par la possibilité de contracter un prêt logement à des conditions exceptionnelles de par le taux d’emprunt appliqué et la prime d’Etat conçue pour encourager notamment les jeunes à acquérir un bien immobilier.