Plan épargne retraite populaire

Le PERP c’est un placement à long terme qui permet aux salariés de bénéficier d’un revenu supplémentaire à l’âge de retraite. Ce plan a été crée suite à la réforme apportée par la loi Filon en 2003 alors qu’il se nommait à l’époque le plan d’épargne individuel pour la retraite (PEIR).

Comment fonctionne le PERP ?

Le plan épargne retraite populaire, est une retraite par capitalisation qui se constitue durant la vie active d’un salarié pour donner lieu à une rente viagère, ou à un capital  à hauteur de 20% seulement. Il peut même servir afin d’acquérir une 1ère résidence principale.

Pour souscrire à un PERP, il faut s’adresser à un organisme de prévoyance, une mutuelle ou une compagnie d’assurance, qui propose trois formes de contrats à savoir :

-l’ acquisition d’une rente viagère différée ;

-la constitution d’une épargne convertie en unités ou points de rente ;

-la constitution d’un capital converti en rente viagère

Du reste les dépôts peuvent être libres ou programmés sans aucune restriction ou une quelconque contrainte concernant le montant. Evidement il faut prévoir des prélèvements de frais pour la gestion de ce type de compte.

Si la règle générale préconise le blocage de l’épargne sur le PERP, qui ne peut être débloquée qu’au moment de la retraite, certaines situations exceptionnelles peuvent entrainer le déblocage anticipé. Il s’agit notamment de cas d’invalidité, du décès du conjoint ou du partenaire PACS, d’expiration des droits aux allocations chômage, du surendettement ou de cessation d’activité non salariale.

Dans le cas du décès du souscripteur, une rente viagère est versée à son conjoint ou à tout autre bénéficiaire désigné dans le contrat au moment de la souscription.

Quelle fiscalité à appliquer?

Les montants épargnés sur le PERP sont déductibles  du revenu imposable à hauteur de 10% des revenus nets professionnels et dans la limite de 800% du PASS de l’année passée. Pour 2011 ce plafond s’élevait à 35 352 euros et il est applicable aux autres dispositifs d’épargne retraite comme le régime  de la loi Madelin,  le régime Préfon et l’abondement de l’employeur dans le cadre du PERCO. A la sortie du PERP, l’argent est versée sous forme de capital ou de rente,  l’impôt sur le revenu est appliqué.

Le PERP peut être combiné à l’assurance vie pour une gestion optimale de son patrimoine et une meilleure préparation de sa retraite.