L’investissement locatif en 2013

L’investissement locatif en 2013Depuis toujours, l’investissement immobilier est considéré comme une valeur refuge, au même titre que l’or ou l’argent. On se dit qu’en plaçant son argent dans la pierre, on est certain de faire une bonne affaire, qu’on pourra toujours louer son bien ou le revendre si besoin est. Ceci dit, l’immobilier a fortement changé ces dernières années et nous sommes en droit de nous demander si l’investissement immobilier et locatif est toujours aussi rentable. En effet, à ce jour, les prix de l’immobilier atteignent des sommets et tout le monde ne peut pas se permettre d’emprunter une telle somme. Certains analystes prévoient une légère baisse des prix en 2013, elle a d’ailleurs été amorcée depuis quelques mois. Malgré ce léger recul des prix, les immeubles sont plus chers que jamais. En face de cela, nous avons des taux d’emprunt relativement bas, ce qui contrebalance les prix de l’immobilier. Mais dans cette période de crise, les banques sont de plus en plus frileuses pour prêter, nous le savons tous. Ainsi, investir dans la pierre peut se révéler être un véritable casse-tête pour les non initiés. Il faut d’abord bien choisir la ville dans laquelle vous allez investir, afin de vous assurer de pouvoir louer votre bien. Si la ville présente un fort taux de chômage ou une économie ralentie, il vaut mieux revoir vos plans et chercher une autre ville. Il conviendra également de se renseigner sur les loyers moyens constatés dans la ville en question, afin de savoir où vous mettez les pieds. Pour conclure cette introduction, nous pouvons tout de même affirmer que l’investissement dans la pierre est toujours un bon investissement. Rares sont ceux qui ont perdu de l’argent.

Pourquoi investir dans la pierre ?

Tout d’abord, pour se constituer un capital et le faire fructifier. Mais également pour diversifier son épargne et ne pas mettre tous vos oeufs dans le même panier. On peut également ainsi prévoir une retraite complémentaire.

Des réductions fiscales en perspective

Les dispositifs fiscaux ne manquent pas lorsqu’on souhaite investir dans la pierre. Le plus connu est la loi Duflot, qui vient en lieu et place du dispositif Scellier, depuis le 1r janvier 2013.