La fiscalité des placements en question

La fiscalité des placements en questionNous avons à ce jour suffisamment d’informations pour faire un prévisionnel sur 2013 et ses placements. Le moins que l’on puisse dire: cette année ne s’annonce pas comme la plus rentable depuis quelques temps et nous allons ici vous expliquer pourquoi. Entre le livret A qui a vu son taux baisser au 1r février 2013 et des taux d’intérêts monétaires au plus bas, tous les indicateurs semblent nous montrer que l’année 2013 sera une année sans, alors que 2012 nous avait réservé quelques bonnes surprises. Notre site est réalisé sans complaisance et nous sommes là pour vous dire les choses telles qu’elles sont. Sans prendre parti, nous vous indiquons le meilleur chemin à suivre pour réaliser des investissement vraiment rentables et nous sommes ravis de voir que vous êtes de plus en plus nombreux à nous suivre. Nous allons donc aujourd’hui nous intéresser d’un peu plus près à la fiscalité des placements, car ils font leur grand retour en cette année 2013, et ce n’est évidemment pas une bonne nouvelle. Nous aborderons ensuite le thème de l’assurance-vie qui malgré des rendements moindres, est toujours en tête des placements préférés des français.

La fiscalité des placements revient en force pour cette année 2013

Austérité et économies obligent, des mesures gouvernementales ont été prises et elles fiscalisent à nouveau certains produits qui ne l’étaient pas ou qui ne l’étaient plus. Premier exemple de ces nouvelles règles: le prélèvement libératoire forfaitaire n’existe plus depuis le début d’année, sauf pour les épargnants déclarant moins de 2 000 euros d’intérêts par an. En revanche, pour l’assurance-vie, la fiscalité sera moindre et restera toujours plus avantageuse que les autres supports de placement. Avec cette mesure, le gouvernement prévoit des économies conséquentes et promet que cette fiscalité n’est que transitoire. On ne demande qu’à le croire et nous ne manquerons pas de revenir vers lorsque nous aurons des informations allant en ce sens.

L’assurance-vie, toujours plébiscitée

Ce n’est un secret pour personne, les rendements des fonds en euros sont tirés vers le bas et de ce fait, les rendements de l’assurance-vie ont chuté. Cependant, elle reste toujours une valeur sûre pour les épargnants.