Rachat de crédit

Ces dernières années, de plus en plus d’établissements proposent le rachat de crédit. Une telle offre est intimement liée à la hausse des cas d’endettement en France. Concrètement, les personnes concernées cumulent les prêts et les crédits à la consommation, pour se trouver enfin dans l’incapacité d’honorer leurs engagements.

Dans ce cas, elles n’ont pas grand choix, sauf d’entamer une procédure de redressement en déposant un dossier d’endettement auprès de la commission en charge, ou opter pour le rachat de crédit.

Principe et fonctionnement du rachat de crédit

Il s’agit de regrouper ou de restructurer ses crédits et ses emprunts précédents à travers un rachat. En fait un organisme de crédits propose à la personne surendettée de racheter une partie ou l’intégralité de ses dettes pour les fusionner en un seul crédit rééchelonné. Un contrat de rachat est établit dès lors, précisant la valeur du rachat, la date, la durée et le montant des mensualités qui sont fixé selon la situation et la capacité de remboursement du client. L’organisme veille donc à payer les autres créanciers moyennant des intérêts. De ce fait le client n’aura à payer qu’une seule mensualité à un créancier unique, pour une plus longue durée et pour un taux moins élevé. Il peut ainsi disposer d’une marge de manœuvre, améliorer sa condition de vie à court terme et retrouver une sérénité financière.

Un rachat de crédit à l’instar des autres prêts implique des frais, notamment de courtage qui peut varier entre 1% et 5% en fonction de la technicité et la difficulté du dossier. En plus des assurances comme l’assurance chômage, l’assurance DIT (décès, invalidité, interruption temporaire de travail), entre autres.

Avantages d’un rachat de crédit

Grâce au rachat de crédit, l’emprunteur peut bénéficier d’un taux d’endettement moins élevé, en plus de mensualités réduites susceptibles d’être diminuées jusqu’à 60%. Par ricochet le pouvoir d’achat de l’emprunteur sera amélioré. Généralement ce type de crédit est très facile à contracter même en ligne, mais le plus c’est qu’il n’implique pas de domiciliation bancaire et donc on peut garder la même banque que précédemment. L’emprunteur a également la possibilité de bénéficier d’une trésorerie sans avoir à la justifier pour autant.

Cependant, si le taux d’intérêt est relativement bas, le rachat de crédit s’étale sur une plus longue durée et de ce fait il revient beaucoup plus cher. Mais au moins il permet aux personnes surendettées d’avoir la possibilité de rééquilibrer leurs finances.